Volume


FAVERGES-SEYTHENEX | DOSSIER : La centrale photovoltaïque va-t-elle (vraiment) profiter à tout le monde ?

Le 14/02/2020 - 1488 vues

Par La Rédaction

Recevoir une telle invitation presse à un mois des municipales est rarement neutre. Alors quand mercredi, nous nous rendons à l’Hôtel de Ville de Faverges-Seythenex pour assister à la signature en grandes pompes du lancement de la future centrale photovoltaïque, on est dans l’idée de ne pas se faire revendre une mesure électoraliste.

Et l’une des premières choses que nous expliquent Laurent Riquier, Délégué au développement durable, à l’énergie et à l’eau et Marcel Cattaneo, Maire de Faverges-Seythenex ; c’est que le projet a du retard. A un tel point que le dossier de presse annonce un démarrage mi-2020, dans les faits ce sera janvier 2021. On a trouvé sur le site de la future centrale la rocambole, une plante bulbeuse, qu’il a fallu replanter ailleurs. Cette plante avait été amenée là par l’homme, à l’époque où ce site était une décharge.

Et c’est tout le symbole du projet, produire de l’énergie propre, à partir d’un site dont on ne peut pratiquement rien faire : « Il est d’ailleurs surveillé, on n’a même pas le droit d’y mettre des moutons » lance Marcel Cattaneo.

Le projet ? C’est 12 000 m² de panneaux solaires pour produire de l’électricité à la sortie du bourg, coincé entre la voie cyclable et le Saint-Ruph.

La première centrale photovoltaïque au sol des deux Savoie. Rien que ça. La centrale produira tous les jours, la puissance de sortie dépendra de la météo et de la saison. 2 500 kilowatts de puissance à plein régime, de quoi fournir de l’électricité à 1 000 foyers. Mais la commune veut doper l’économie locale.

Directement injectée sur le réseau électrique local, l’énergie produite est destinée aux pros : les PME-PMI et les artisans. Si tous s’abonnent, il restera même une petite part supplémentaire. Et ce que garantie la commune de Faverges-Seythenex via sa participation dans la SA Faverges La Fourche, c’est un tarif d’électricité inférieur à la moyenne du marché, mais surtout la garantie d’un tarif qui n’augmentera pas plus que l’inflation. L’économie à la longue promet donc d’être juteuse pour l’abonné.

«Ca doit rapporter de l’argent » martèle Marcel Cattaneo. Le maire de Faverges-Seythenex est clair, le dossier a été monté de façon à ce que tout le monde y gagne. Le projet est donc porté par la SA Faverges La Fourche, dans laquelle la ville est actionnaire à 45%. Un apport au capital de 200 000 € en nature sous forme de supports pour les panneaux largement amorti par une recette de taxes et de dividendes de 20 000 a 30 000 € par an. La commune investi par ailleurs 300.000 € pour les travaux de viabilisation récupérant 240 000 € de par l’Etat et amortissant les 60 000 restants sur moins de 20 ans grâce au loyer de 4 000 € par an.

L’autre actionnaire, à hauteur de 55%, c’est Corfu Solaire, boite lyonnaise spécialisée dans le photovoltaïque et qui exploite déjà 5 centrales, en construit 2 actuellement et en étudie une vingtaine à construire. Et là on se dit, les gars sont majoritaires, c’est le jackpot pour eux. En fait pas du tout. Le bail emphytéotique n’en a que le nom, car si Corfu s’en va, les équipements restent propriété de la commune de Faverges-Seythenex.  La mairie insiste, le pacte d’associé est entièrement à l’avantage de la ville. Les élus ont droit de veto sur à peu près tout, ils peuvent empêcher l’actionnaire de partir, racheter ses parts en priorité, ou même choisir à qui il les vend.

Corfu Solaire apporte donc 250 000 euros sonnants et trébuchants dans l’affaire de la SA Faverges La Fourche, le capital total garantissant un emprunt de 1 800 000 € qui devrait être remboursé par l'exploitation en moins de 10 ans selon nos calculs. Un partenariat public-privé gagnant-gagnant-gagnant (Commune, Corfu, Consommateur) si tout ce passe comme prévu.

Corfu solaire a ajouté que la mise en œuvre du projet générera de l’activité économique pour l’installation et la maintenance. Et si la fabrication des panneaux est chinoise, le groupe lyonnais dit être attentif à ce qu’ils soient assemblés en France.

Ce mercredi après-midi, Franck Thierry, Directeur du Développement et Sébastien Fenet, Directeur Général Délégué de Corfu Solaire ont donc lancé le projet avec Marcel Cattaneo et Laurent Riquier.



AutreS actualités pour :

ANNECY | Fumée à l'hôpital psy : 34 personnes évacuées

Le 07 Avril 2020

Une trentaine de sapeurs-pompiers d'Annecy et d'Epagny est intervenue pour un important dégagement de fumée ce mardi soir...

H2O

SEMNOZ | 🔥 INCENDIE : Un feu de broussailles en cours.

Le 03 Avril 2020

Un feu de broussailles est actuellement en cours dans le massif du Semnoz sur les hauteurs de la commune de Quintal.

H2O

SILLINGY | Covid-19 à l’EHPAD : 14 morts et un cri de détresse

Le 02 Avril 2020

« Le virus a fait des dégâts ! » Une véritable catastrophe sanitaire se joue dans les ehpad où le virus Covid-19 circule. A Sillingy, 14 résidents sont morts du coronavirus depuis le début de l’épidémie...

H2O

TALLOIRES-MONTMIN | L’air de décollage de Planfait ravagée et incendiée.

Le 29 Mars 2020

À peine croyable, malgré les mesures de confinements, les Chamois Volants rapportent sur leurs réseaux sociaux un comportement totalement irresponsable...

H2O

GRAND-ANNECY | Covid-19 dans les Ehpad, l’étrange communication de l’agglo.

Le 28 Mars 2020

Habités par des valeurs profondes de transparence, nous avons donc décidé en conférence de rédaction, de porter ces deux éléments à votre connaissance...

H2O

ANNECY | COVID-19 : L'hôpital déploie un nouveau service de 1.800m².

Le 26 Mars 2020

L'Hôpital d'Annecy a franchi une nouvelle étape dans sa préparation en aménageant cette fois un service d'urgence de 1.800m² au sein même des locaux réquisitionnés de l'IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers et d'Aides-Soignants).

H2O

CORONAVIRUS | (🎥VIDÉO) Le département achète 17 respirateurs : "On organise le carré de la guerre !"

Le 24 Mars 2020

"On organise le carré de la guerre ! Ce n'est pas d'argent dont il s'agit mais d'un engagement solidaire vis à vis des malades, des personnels soignants. Nous sommes à leurs côtés. Chacun doit faire un maximum. C'est ce que nous faisons ! "

H2O

HAUTE-SAVOIE | DON DU SANG : les malades ont besoin de vous !

Le 21 Mars 2020

Dans ce contexte si particulier de lutte contre la pandémie de COVID-19, les Français sont plus que jamais appelés à la solidarité et à continuer à donner leur sang et plaquettes.

H2O

ANNECY | Il n'y a pas de pénurie de respirateur à l'hôpital !

Le 20 Mars 2020

Alors que l’Agence Régionale de Santé annonçait hier soir un nouveau bilan, le change a fait le point sur ses capacités...

H2O

ANNECY | Mystérieux feu de voitures à Cran-Gevrier.

Le 19 Mars 2020

Le sinistre a eu lieu promenade du Thiou, sous le pont de Gevrier.

H2O