Talloires-Montmin

TALLOIRES-MONTMIN | Elle se bat « pour les autres » contre le câble de la mort. (🔊 INTERVIEWS)

Le 07/05/2018 - 1185 vues

Par Mathieu HUTIN

  • TALLOIRES-MONTMIN | Elle se bat « pour les autres » contre le câble de la mort. (🔊 INTERVIEWS)

C’est pour le souvenir de son compagnon Loïc mais surtout pour qu’un nouveau drame ne se rejoue encore que Mounia Atiki est déterminée à faire démonter le câble situé entre le refuge de Pré-Vérel et l’ancien refuge de la tournette. Un câble de 900m datant de 1920, destiné à l’origine au ravitaillement du refuge. Aujourd’hui, inutilisé.

Mounia Atiki nous a contacté pour nous raconter l’histoire de Loïc, ce parapentiste décédé après avoir heurté le dispositif. L’accident de son compagnon est devenu depuis son histoire, son combat.

Le vent est soutenu et l’on atteint péniblement les 20 degrés en ce début mai dans ce vallon à deux pas du village de Montmin. Le soleil est radieux mais les névés ne sont pas loin. Plus bas, le rythme des décollages de parapentistes depuis le Col de la Forclaz est déjà bien soutenu. Au-dessus, dans la brume, la Tournette rend le coin majestueux. Derrière ses lunettes noires, Mounia Atiki va nous transporter dans un autre contexte, sans colère ni haine. Elle nous dit accepter de revenir autant que nécessaire avec journalistes, photographes ou équipes de télévision pour subir l’émotion d’un nouveau récit. Nous comprenons que cela fait partie de son combat.

Mounia nous ramène le 11 juillet 2015, en fin de journée : « Loïc a décollé du Col de la Forclaz avec ses copains, ils devaient atterrir à Doussard. Avant de survoler le lac, ils se sont dirigés au pied de la Tournette. Il est arrivé de ce côté, dit-elle, et sans avoir vu quoi que soit, ses suspentes se sont prises dans le câble en acier. Sa voile s’est mise en torche et a glissé le long du câble. La chaleur du frottement a eu alors raison des suspentes qui finiront par céder. Loïc chute alors de 60m. Non loin de là, des pompiers de Saint-Jorioz, en pique-nique dans un cadre privé le voit tomber et se portent à son secours, mais Loïc est décédé. »

« J’étais à cet endroit précis, à côté de l’arbre, là ! On a vu la voile se mettre en torche, on a compris… ». Le gardien du refuge vient de nous rejoindre et n’a rien oublié de la soirée de juillet 2015. Au fil du récit, le ciel s’est bouché, le vent et l’émotion nous glacent, Mounia Atiki échangent quelques larmes avec la gardienne du refuge, qui comprend son combat et qui lui offre l’hospitalité pour une action de mémoire le 11 juillet prochain.

« C’est à la fois pour la mémoire de Loïc mais aussi pour les autres que je veux que ce câble soit démonté. » Et le combat de Mounia est complexe, le câble appartient à un privé, propriétaire du refuge et des terrains de « l’arrivée » tandis que le point de départ est sur un terrain communal. Alors que le propriétaire ne souhaite pas de démontage ou de balisage en prévision d’une prochaine reprise de l’activité. En bas, qui peut faire quoi ?

Le câble a causé la mort par deux fois dans des conditions similaires, la première fois en 1998, la seconde en 2015. Le premier accident n’avait pas eu de suites judiciaires et l’accident de Loïc a été classé sans suite par le parquet d’Annecy. Pour Mounia, impensable « d’attendre un nouveau drame » pour agir. Sa pétition pour le démontage mise en ligne il y a quelques jours a déjà recueillie plus de 17 000 adhésions. « J’ai reçu des témoignages d’empathie mais aussi des récits d’accidents évités de peu venant du monde de la voile. »

A la mairie, Jean Favrot, Maire de la Commune de Talloires-Montmin, nous confie avec beaucoup d’empathie comprendre la logique volonté de Mounia qui ne veut revivre indirectement l’histoire du 11 juillet 2015. Pour autant, et même si le dossier a été travaillé avec les services de la préfecture, l’élu nous explique avoir une marge de manœuvre proche de zéro en raison de l’aspect privé de l’installation. Il balaye aussi l’argument de liens privilégiés avec la famille des propriétaires. Le câble serait en bon état, et si l’élu se dit prêt à faire financer son balisage par des fanions ou des ballons, il ne veut se risquer à engager la responsabilité de la commune dans un danger supplémentaire qui serait provoqué par ces derniers.

Un nouvel été commence donc, le câble est bien présent, sur les cartes des parapentistes comme dans la tête de Mounia Atiki. De la prévention sera d’ailleurs mise en place en attendant d’avoir gain de cause ; alors qu’il semble que le seul à pouvoir éradiquer le danger (et prendre la décision qui arrangerait tout le monde) soit son propriétaire, qui ne souhaite pas s’exprimer.

Sons liés à cet article

Mounia Atiki : Son combat ?


Mounia Atiki : Ce combat est nécessaire pour faire votre deuil ?


Mounia Atiki : Pourquoi le câble est encore en place ?


Mounia Atiki : Pourquoi ne pas financer une action de balisage ?


Mounia Atiki : Le certificat de viabilité suffirait à vous convaincre de sa légitimité ?


Mounia Atiki : Un rendez-vous aura lieu le 11 juillet en mémoire de Loïc ?


Mounia Atiki : Vous allez faire de la prévention ?


Mounia Atiki : 17 000 signatures, ça vous fait chaud au cœur ?


Mounia Atiki : C’est pour Loïc ou pour les autres ?


Jean Favrot : Quel est votre souhait dans cette affaire ?


Jean Favrot : Quel est le champ d’action de la commune ?


Jean Favrot : Qui est propriétaire de quoi ?


Jean Favrot : Votre décision est-elle altérée par des liens privilégiés avec les propriétaires ?


Jean Favrot : Comprenez-vous le combat de Mounia Atiki ?


Jean Favrot : Pourriez-vous faire baliser l’équipement ?


AutreS actualités pour Talloires-Montmin :

TALLOIRES-MONTMIN | Un randonneur se tue en redescendant de La Tournette.

Le 28 Juin 2018

Un randonneur a glissé sur un névé et s’est tué hier midi en redescendant de La Tournette.

H2O

TALLOIRES-MONTMIN | L'exposition Aquatopia fait escale au Cottage de Talloires.

Le 24 Mai 2018

Jusqu’au 1er juin, Viviane Maigné propose l’exposition AQUATOPIA au Cottage de Talloires.

H2O

TALLOIRES-MONTMIN | Mobilisation pour le démontage d'un câble ayant causé de nombreux accidents.

Le 13 Avril 2018

6 188 signatures, c’est le nombre affiché ce matin à 6h sur la pétition en ligne appelant au démontage du câble qui relie le Hameau des Prés Ronds au refuge de la Tournette.

H2O

TALLOIRES | Les gendarmes retrouvent une partie des bouteilles dérobées à l'Auberge du Père Bise Jean Sulpice !

Le 05 Avril 2018

C'est sous la forme d'un message de remerciements adressé à la Compagnie de gendarmerie départementale d’Annecy et plus particulièrement la Brigade de recherches que Jean et Magali Sulpice ont annoncé la bonne nouvelle.

H2O

TALLOIRES-MONTMIN | Les hôteliers se réunissent en association pour défendre leurs intérêts.

Le 29 Mars 2018

L'« Association des Hôteliers de Talloires » aura pour vocation de défendre et représenter les intérêts de chaque hôtel tout en assurant la promotion du lac d’Annecy.

H2O

TALLOIRES-MONTMIN | POLITIQUE : Démission du Maire de la commune déléguée de Montmin, Robert Tugend.

Le 28 Février 2018

Élu en 2014, le Maire de la commune déléguée de Montmin, Robert Tugend, a démissionné de ses fonctions.

H2O

TALLOIRES-MONTMIN | 🚧 TRAVAUX EN URGENCE 🚧 : Des rochers menacent de s'effondrer sur la départementale RD42.

Le 27 Février 2018

Face au danger que représentent ces gros blocs rocheux, le Département de la Haute-Savoie annonce la mise en place d'une intervention en urgence nécessitant la fermeture de la RD 42.

H2O

TALLOIRES-MONTMIN | Le village lance les festivités du millénaire de l’Abbaye. (🔊INTERVIEWS)

Le 19 Février 2018

Ce vendredi 16 février, l’ensemble des acteurs locaux étaient présents au sein de l’Abbaye pour donner le coup d’envoi des festivités du millénaire de cette demeure historique.

H2O

TALLOIRES | Recrutement 2018 pour la Société d’Aménagement et d’Exploitation Touristique de Talloires.

Le 09 Février 2018

La Société d’Aménagement et d’Exploitation Touristique de Talloires recrute pour la saison d’été 2018.

H2O

TALLOIRES | Cambriolage à l'Auberge du Père Bise : Jean Sulpice : "On s'en est pris au patrimoine !"

Le 07 Février 2018

Vive émotion au sein de l'établissement et de son équipe.

H2O