Volume
Annecy

ANNECY | La réponse d’Amazon et le compte-rendu de la réunion en mairie.

Le 20/11/2020 - 908 vues

Par Mathieu Hutin | Rédacteur en Chef

Photo : Jean-Baptiste Serron | L'Essor Savoyard

Le 8 novembre dernier, H2O vous révélait le ras le bol des habitants du hameau de Branchy, dont le quotidien avait été bouleversé par l’entrée en service d’un entrepôt logistique du géant Amazon.

La semaine dernière, le service communication d'Amazon nous répondait et apportait des éléments de réponses aux constatations et accusations des riverains.

Les éléments de langage sont sans détour. Ce qui se passe devant le site d’Annecy Seynod ? « Ce sont des pratiques non tolérées. Les choses sont prises très au sérieux. Le directeur du site est dehors tous les jours pour identifier les problèmes. On veut s’intégrer ! »

Amazon confirme faire appel à une demi-douzaine d’entreprises prestataires, la majorité étant des sociétés régionales. Le géant n’emploie toutefois pas d’auto-entrepreneur. Ce sont 220 chauffeurs recrutés par les sous-traitants eux-mêmes qui viennent quotidiennement chercher leurs tournées sur l’entrepôt de Seynod.

Les livreurs sont convoqués par vagues successives pour éviter les bouchons sur le site. Il viennent chercher leurs sacs de livraisons et scannent la marchandise pour le suivi logistique. Si des embouteillages ont été constatés devant le site, c’est parce que des chauffeurs ont choisi de prendre de l’avance sur l’heure de chargement, craignant de subir les bouchons de la circulation annécienne. Ils choisissaient donc de patienter devant le site. Si Amazon pourrait sanctionner ses sous-traitants, le géant disait la semaine dernière, chercher une solution de « parking d’attente » pour stocker les livreurs en avance.

Les camionnettes de location ? La communication du Gafa explique que l’activité est supérieure à la normale, et que les sous-traitants ont recours à la location. L’absence de véhicule électrique ? Faux ! Il y en a 18 et bientôt 30, difficilement différenciables car ce sont les mêmes carrosseries que les vans thermiques. Les poids-lourds sur le chemin de Branchy, les demi-tours dangereux ? Les chauffeurs se trompent d’entrée, un problème de panneautage serait en cause.

La communication d’Amazon précise que 56 postes en CDI ont déjà été créés pour ce site. Quant à la crainte de nouveaux arrêtés municipaux d’interdiction de la circulation ? Par la voix de sa responsable communication, le géant dit ne pas les craindre : « Tant mieux même, si ça peut régler les problèmes. »

La direction avait donc rendez-vous ce 20 novembre avec la mairie d’Annecy mais elle rencontrera également les riverains, qui seront invités à visiter le site.

Le 12 novembre dernier, François Astorg expliquait sans détour être opposé au modèle économique d’Amazon, et confirmait la tenue d’une réunion ce 20 novembre 2020.

La réunion a donc eu lieu ce vendredi, et la mairie nous a communiqué son compte-rendu.

Olivier Barry, Maire délégué de Seynod, Marion Lafarie, marie-adjointe en charge de la voirie, du stationnement et des mobilités actives, et Pierre Geay, maire-adjoint en charge de la prévention, de la tranquillité et de la sécurité publique, et les services de la Ville ont rencontré les responsables locaux de l’entrepôt, pour s’assurer des mesures prises par l’entreprise pour mettre fin aux nuisances.

Les responsables du géant ont donc pris deux engagements vis-à-vis de la mairie.

- Amazon indique avoir mis en place un nouveaux process d’accueil et de circulation des poids lourds pour éviter qu’ils ne s’égarent dans les zones d’habitat. Les camions de livraison doivent quitter l’autoroute par Annecy sud (et non Seynod) et rejoindre la plateforme via la route des Creuses et l’avenue du Pré-Bouvaux : Pour cela, Amazon doit renforcer l’information préalable des entreprises de transport et la signalétique, notamment à l’approche de l’entrepôt.

- Second engagement : l’entreprise assure avoir réorganisé l’arrivée des camionnettes pour qu’elles ne stationnent plus sur la voie publique, grâce à des arrivées par vague de 30 véhicules, régulées sur la matinée, et une gestion à l’intérieur du site de l’entreprise. Les chauffeurs ont désormais à leur disposition, au sein de l’entreprise, des places de stationnement ainsi qu’un accès aux sanitaires pour éviter de polluer les champs alentours.

Pour François Astorg, maire d'Annecy : « Je prends acte des engagements pris par Amazon mais la Ville restera vigilante et exigeante car l’entreprise doit faire la preuve qu’elle tiendra ses engagements dans la durée pour mettre fin aux nuisances subies par les riverains. Amazon doit aussi tenir ses promesses sur l’usage de véhicules électriques de livraison car ils ne représentent qu’à peine 10% des 250 camionnettes qui circulent sur notre territoires. Nous restons en lien avec l’association des riverains, ajoute Olivier Barry, maire délégué de Seynod, afin de partager ces informations et veiller ensemble à ce que le quartier de Branchy retrouve la sérénité. »



AutreS actualités pour Annecy :

ANNECY | (🎥 VIDÉO) Près de 500 personnes contre la loi de sécurité globale.

Le 21 Novembre 2020

Ils étaient près de 500 à dénoncer la proposition de loi de sécurité globale. Le texte propose notamment la pénalisation de la diffusion malveillante de l'image des forces de l'ordre.

H2O

ANNECY | (🎙️PODCAST) Scission, recours, nouvelle candidature, nouveau groupe politique : le cas J-L Rigaut à la loupe !

Le 18 Novembre 2020

Après le départ de sept colistiers élus au conseil municipal, Jean-Luc Rigaut nous répond dans une interview / podcast exclusive.

H2O

ANNECY | Sept élus lâchent Jean-Luc Rigaut et créent un nouveau groupe politique !

Le 16 Novembre 2020

C’est un nouveau coup de tonnerre dans le monde politique annécien, et un nouveau coup dur pour Jean-Luc Rigaut. Après avoir perdu ses fauteuils de maire, président de l’agglomération et président de l’AdCF (Assemblée des Communautés de France), JLR voit partir sept élus de la liste « Pour Annecy Naturellement ».

H2O

ANNECY | (🎥 VIDÉO) Le nouvel Hôtel de Ville pas avant mi-2023.

Le 14 Novembre 2020

C’est un triste anniversaire pour les annéciens ce samedi. Celui de l’incendie de leur mairie.

H2O

ANNECY | COVID-19 : (📷 PHOTOS) Première évacuation militaire depuis l'aéroport d'Annecy.

Le 12 Novembre 2020

Un avion militaire médicalisé a procédé ce jeudi après-midi à une première évacuation sanitaire de deux patients atteints de la Covid-19 depuis l'aéroport d'Annecy.

H2O

ANNECY | Amazon à Branchy : F. Astorg a rendez-vous le 20 novembre.

Le 11 Novembre 2020

Ce dimanche 8 novembre, H2O vous révélait le ras le bol des voisins du nouvel entrepôt d’Amazon à Branchy (Annecy Seynod). Constitués en association, les voisins demandaient une réunion au Préfet et au maire d’Annecy.

H2O

ANNECY | (📷PHOTO) Amazon : « En danger », les riverains alertent le Préfet.

Le 08 Novembre 2020

Les craintes des associations qui s’étaient opposées au projet se sont visiblement réalisées… Dans un courrier de ce mercredi 4 novembre 2020, l’association « Bien Vivre à Branchy » alerte les autorités sur la sécurité autour du site Amazon qui a ouvert le 7 octobre à côté de leurs habitations.

H2O

ANNECY | Covid-19 : Le calendrier des pompiers est à vendre par correspondance.

Le 07 Novembre 2020

Pandémie de COVID oblige, la traditionnelle vente de calendriers par les pompiers d'Annecy n'aura pas lieu cette année sous sa forme habituelle.

H2O

ANNECY | Les médiathèques réouvrent leur service de retrait : « Des livres et moi, délivrez-moi »

Le 06 Novembre 2020

Dès ce vendredi 6 novembre, les médiathèques de la ville remettent en place leur service de retrait « Des livres et moi, délivrez-moi », déjà instauré à l'occasion du premier confinement.

H2O

ANNECY | Des dizaines de commerces à vendre... auprès de l'Élysée !

Le 05 Novembre 2020

À l'origine de l'opération,le syndicat GNI Fagiht Annecy Environs (Organisation professionnelle pour les Cafés Hôtels Restaurants Discothèques) et Les Vitrines d'Annecy.

H2O
1