Volume
Annecy

ANNECY | Match de boxe politique pour la réouverture du Parc des Sports.

Le 07/12/2020 - 1497 vues

Par Mathieu Hutin | Rédacteur en Chef

Photos : Archives H2O | Mathieu HUTIN

L’info avait été "spoilée" par la page Facebook humoristique mais très bien informée « Neurchi d’Annecy » il y a déjà une vingtaine de jours. Le Parc des Sports peut rouvrir ses portes, la Préfecture de la Haute-Savoie l’a fait savoir ce samedi, après 5 mois d’inactivité. « Le rapport constate des dégradations apparentes de faible importance et conclut que rien ne vient étayer l’hypothèse d’une structure en défaut ».

Dès lors, nous avions questionné le maire d’Annecy François Astorg, qui nous avait répondu que dès sa prise de fonctions, le Préfet de la Haute-Savoie Alain Espinasse avait fait savoir qu’il ne souhaitait pas être sollicité pour réclamer une réouverture de l’enceinte.

Comme il fallait s’y attendre, il n’en faut pas moins pour relancer la polémique politique qui était née cet été. Jean-Luc Rigaut estimait que l’on en faisait trop, François Astorg répondant à l’accusation de zèle en arguant le principe de précaution.

Afin que chacun se fasse sa propre opinion de l’affaire, voici les communiqués de Jean-Luc Rigaut ce lundi midi, et la réponse de la municipalité dans la soirée.

Communiqué de presse du groupe « pour Annecy naturellement »
Parc des sports d’ANNECY : une fermeture inutile et coûteuse.

5 mois de fermeture pour rien !
Le résultat des études complémentaires montre que l’équipement ne présente pas de danger pour le public comme pour les sportifs.

Ce que nous savions dès cet été.
Alors quand l’actuelle maire-adjointe aux sports, Madame Allard,se satisfait de la décision favorable de la commission d’ouverture du parc des sports, et termine son propos en osant saluer une opération réussie… on se demande pour qui elle parle !

Comment se réjouir de 5 mois de privation pour les sportifs, de complications pour les clubs, déjà éprouvés par le premier confinement, de perte énorme d’énergie, de moyens, d’argent, de dépenses supplémentaires pour la ville.... après avoir inutilement  décidé de fermer le parc des sports malgré nos alertes répétées ?

Pour mémoire :
Après l’avis défavorable fin juin de la commission de la préfecture, le 15 juillet dernier, un bureau d’études avait jugé la structure en bon état et préconisé un programme de suivi complémentaire; rapport confirmé par un autre bureau d’études le 30 juillet classant l’équipement en catégorie C « bon état d’usage ».

Et plutôt que de reconvoquer immédiatement avec la préfecture une commission, et maintenir le parc des sports ouvert pour  nos clubs comme l'avait demandé début août Jean Luc Rigaut et Pascal Bassan, précédent maire-adjoint aux sports, le maire F Astorg, réfugié derrière un principe de précaution incohérent, est resté campé sur sa position.

Il va falloir maintenant qu'il s’explique sur cette fermeture inutile et coûteuse pour les Annéciennes et les Annéciens !

Bien sûr, il fallait discréditer l'ancienne équipe municipale....
Mais faire cela à tout prix n’est pas sérieux.

Priver nos écoles et nos jeunes d’un espace d’activités sportives, empêcher nos clubs de s’entraîner et mener leurs compétions dans les meilleures conditions, pour des motifs politiciens, n’est pas responsable.

Cet exemple montre bien aujourd’hui que la politique politicienne a pris le pas sur le bon sens et l’intérêt général.
C’est Annecy et ses habitants qui sont perdants.

Et cela, nous n’en voulons pas !
Le groupe « pour Annecy naturellement »

Communiqué de Presse de la Ville d'Annecy

"Parc des Sports : une polémique politicienne qui n’a pas lieu d’être.
La réaction de l’ancien maire M. Jean-Luc Rigaut est difficilement compréhensible. Au lieu de se réjouir de ce dénouement heureux, il tente une polémique politicienne qui n’a pas lieu d’être.

En respectant la décision préfectorale de fermeture du Parc des Sports nous avons appliqué le principe de précaution le plus élémentaire que M. Rigaut qualifie « d’incohérent ». Il en allait de la responsabilité de la Ville et il n’est pas question de tergiverser avec la sécurité des personnes, quand bien même cette fermeture temporaire a bouleversé le fonctionnement du Parc des Sports. Grâce à la réactivité des services de la Ville, des solutions de relocalisation ont été trouvées pour chaque club sportif pendant toute la durée de la fermeture.

Cette homologation qui vient d’être rendue n’a été possible qu’après la reclassification des installations sportives en catégorie de niveau B, condition posée par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, représentant l’Etat, pour lever le moindre doute sur la sécurité du site. La Ville a suivi les recommandations du cabinet d’expertise EGIS qu’elle a mandaté dès le mois de juillet, et a fait procéder aux diagnostics nécessaires, qui ont été rendus en novembre dernier. Toutes ces démarches étaient indispensables pour parvenir à la réouverture en toute sécurité du Parc des Sports. En revanche, le rapport remis par EGIS le 24 juillet, que nous avons présenté à la sous-commission du 7 août, nous a été refusé car ce rapport ne présentait qu’une méthodologie et non pas des résultats.

Pour mettre les points sur les i, rappelons les faits. C’est en juillet 2019 que la société SOCOTEC, mandatée pour un contrôle de la structure, avait fixé une cotation de vétusté de niveau C et réclamé un diagnostic complémentaire pour évaluer les actions à mener. Pendant près d’un an, la précédente municipalité n’a engagé aucune action en ce sens. Lorsque le dossier a été soumis à la commission d’homologation, celle-ci lui a été refusée à l’unanimité le 24 juin 2020, sur la base même des mises en garde formulées par la SOCOTEC.
Enfin, nous rappelons que ce n’est pas la Ville qui « convoque » la sous-commission d’homologation. Celle-ci se réunit une fois qu’elle dispose d’un dossier conforme, ce que la Ville a fourni après réalisation des diagnostics nécessaires."



AutreS actualités pour Annecy :

POISY | Les gendarmes dispersent un rassemblement d’une centaine de jeunes

Le 27 Décembre 2020

L’appel avait été lancé via les réseaux sociaux. C’est pourtant en patrouillant que les gendarmes de Meythet sont tombés sur ces personnes qui s’étaient rassemblées en dépit des règles sanitaires.

H2O

ANNECY | Assises : 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'une hôtelière

Le 18 Décembre 2020

Le verdict est tombé cette nuit dans l’affaire de la disparition et de la mort de Jeannine Basset en 2016.

H2O

ANNECY | 🗳️ MUNICIPALES 2020 | (🎙️PODCAST) Comptes de campagne validés pour Rigaut et Astorg, et sans griefs

Le 15 Décembre 2020

Comme H2O vous l'annonçait ce samedi, la CNCCFP (commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques) a validé les comptes des nouveau et ancien maires d'Annecy.

H2O

ANNECY | 🗳️ MUNICIPALES 2020 | Deux candidats ont validé leurs comptes de campagne.

Le 12 Décembre 2020

C’est la première des deux réponses attendues au recours en annulation du second tour des élections municipales attenté par l’ancien maire d’Annecy Jean-Luc Rigaut.

H2O

ANNECY | Un avion fait une sortie de piste à l'aéroport Annecy-Mont-Blanc

Le 04 Décembre 2020

Peu après 16h, un avion d'affaire (Cessna T303 Crusader, un bi-moteur datant de 1982, immatriculé à Zürich) a fait  une sortie de piste à l'aéroport Annecy-Mont-Blanc de Meythet.

H2O

ANNECY | Le voleur de caravane était suivi par sa victime

Le 01 Décembre 2020

Voilà une affaire rondement menée, au récit insolite. Samedi, vers 18h30, les gendarmes de Haute-Savoie ont arrêté un homme qui venait de voler une caravane et une voiture.

H2O

ANNECY | (🎥 VIDÉO) Près de 500 personnes contre la loi de sécurité globale.

Le 21 Novembre 2020

Ils étaient près de 500 à dénoncer la proposition de loi de sécurité globale. Le texte propose notamment la pénalisation de la diffusion malveillante de l'image des forces de l'ordre.

H2O

ANNECY | La réponse d’Amazon et le compte-rendu de la réunion en mairie.

Le 20 Novembre 2020

Le 8 novembre dernier, H2O vous révélait le ras le bol des habitants du hameau de Branchy, dont le quotidien avait été bouleversé par l’entrée en service d’un entrepôt logistique du géant Amazon.

H2O

ANNECY | (🎙️PODCAST) Scission, recours, nouvelle candidature, nouveau groupe politique : le cas J-L Rigaut à la loupe !

Le 18 Novembre 2020

Après le départ de sept colistiers élus au conseil municipal, Jean-Luc Rigaut nous répond dans une interview / podcast exclusive.

H2O

ANNECY | Sept élus lâchent Jean-Luc Rigaut et créent un nouveau groupe politique !

Le 16 Novembre 2020

C’est un nouveau coup de tonnerre dans le monde politique annécien, et un nouveau coup dur pour Jean-Luc Rigaut. Après avoir perdu ses fauteuils de maire, président de l’agglomération et président de l’AdCF (Assemblée des Communautés de France), JLR voit partir sept élus de la liste « Pour Annecy Naturellement ».

H2O
1