Volume
Annecy

ANNECY | (🎙️PODCAST) Scission, recours, nouvelle candidature, nouveau groupe politique : le cas J-L Rigaut à la loupe !

Le 18/11/2020 - 4198 vues

Par Mathieu Hutin | Rédacteur en Chef

Photo : Archive H2O | Mathieu HUTIN

Après le départ de sept colistiers élus au conseil municipal, Jean-Luc Rigaut nous répond dans une interview / podcast exclusive. Nous y retranscrivons les grandes lignes dans cet article mais nous proposons l’intégralité de l’échange à l’écoute en fin de sujet.

🔴 Rigaut : « Droit dans la tempête » :

Sur ce départ qu’H2O vous révélait en exclusivité ce lundi : l’ancien maire estime que « le groupe continue de représenter le conseil municipal et la voix de nombreux Annéciens. » JLR rappelle aussi que l’élection a été perdue à 27 voix près. Rigaut ne veut blâmer personne selon ses dires. « Sept des collègues n’acceptent pas la défaite et rejette la responsabilité sur moi ou l’équipe. C’est dans la nature humaine, je peux le comprendre. Chacun reste libre de ses actes et de sa volonté de poursuivre ou pas cette action. »

On a voulu savoir comment l’homme derrière le politique se portait : Si la voix a l’air fatiguée, JLR a le cuir solide et accuse le coup : « Moi ça va, c’est pas moi qui est important. (…) Ma vision pour Annecy reste intacte. » Celui qui a été aux manettes de la ville défend ensuite son bilan.   

Le recours ? Jean-Luc Rigaut confirme que le jugement est attendu pour début décembre. « Tous les indicateurs sont favorables pour que le tribunal annule ces élections. J’assume cette décision dans une ambiance tellement particulière. Je serai là pour la suite avec une équipe renouvelée. On verra comment les choses seront portées et conduites. Le but est bien que ces élections soient refaites pour que cette ville retrouve le cap qu’elle a toujours voulu avoir. »

Est-ce qu’une suite du recours au conseil d’État ne va pas engluer Annecy dans une impossibilité d’avancer et de porter des projets ? JLR minimise les quelques mois supplémentaires nécessaires et estime qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce début de mandat.

Sera-t-il de nouveau la tête de liste des soixante-deux restants ? « C’est prématuré » juge le conseiller municipal d’opposition. « Je ne pense pas qu’à ça, je pense à la ville d’Annecy et à défendre les intérêts des Annéciens. »

Y’a-t-il d’autres colistiers sur le départ ? « Chacun est libre, on a pas refait le point. Il faut retravailler les adaptations du projet en fonction de ce qui s’est passé, la pandémie du Covid (…) »

Nous avons pu enfin lui parler du lancement de son mouvement (qui ne s’appellerait pas Terre de Savoie) : « C’est pas mûr, il faut encore travailler sur le fond de ce mouvement pour les territoires, je vous en parlerai le moment venu. »

Nous terminons en proposant à l’ancien maire de passer en revue les affaires et les premiers mois de son successeur François Astorg : « Je suis mal placé. Quand je donne un regard, c’est forcément un regard d’opposant. Et dans ma bouche tout prend une forme déformée. Je reste mesuré. Les premiers pas sont difficiles pour la nouvelle équipe. Il a fallu bien sûr quelques mois pour comprendre et apprendre. Je pense qu’il faut maintenant que les choses se mettent en place. Or, je ne vois pas beaucoup de choses avancer pour l’instant. J’ai l’impression que ça reste très compliqué. » JLR se félicite de la reproduction d’un certain nombre de dispositifs qu’il avait mis en place pendant le premier confinement et qui sont repris par l’équipe Astorg dans cette deuxième vague de pandémie.

🔴 Un « évincement politique nécessaire » (V. Pacoret) :

Dès la défaite cet été, des ténors de la droite n’hésitaient pas à nous confier en "off" que « Rigaut était mort », qu’il ne pourrait pas conduire une liste en cas de nouvelles élections. Plus dur : « Si Rigaut conduit la liste, c’est la défaite assurée ! » nous disait-on, en promettant d’assumer dans l’avenir cette position politique.

Le temps du "in" semble être venu. C’est Vincent Pacoret (centriste) qui confirme ces propos :

« On s’inscrit dans une démarche de reconstruction pour 2026. Être élu d’opposition c’est une responsabilité, que je connais pour l’avoir assumé pendant 10 ans à Cran. Il faut de l’abnégation, de la modestie et un vrai travail en conseil, participer aux commissions, etc...Or ce travail actuellement indispensable n’est pas fait par JLR qui ne vit que pour une hypothétique élection après le recours. C’est irresponsable. Le nouveau groupe s’inscrit lui dans un travail sérieux, au sein du nouveau conseil, en ayant en ligne de mire l’absolue nécessité de préparer la relève à droite pour 2026. Nos électeurs sont toujours là, ils voulaient simplement tourner une page, ce serait bien de le respecter sans faire croire à des chimères. Les sept élus qui ont créé le groupe sont sérieux et compétents. » explique le conseiller départemental.

🔴 Sept départs qui en cachent d'autres :

Parmi les anciens amis de Jean-Luc Rigaut, les langues se délient. Plusieurs figures politiques affirment qu’au-delà des sept élus qui quittent le groupe « Pour Annecy Naturellement », une très large majorité des candidats suivront les sept conseillers en cas de nouvelles élections. Selon nos informations : « JLR est totalement lâché politiquement, sur les 68 autres noms du bulletin, ils ne sont plus qu’une vingtaine à le suivre. » Une majorité de l’ancien clan Rigaut estimant qu’ « il faut arrêter d’urgence de faire croire que le résultat du vote et que la nouvelle équipe sont illégitimes. »

🔴 Astorg se dit serein :

Joint par notre rédaction, le nouveau maire d’Annecy François Astorg prend acte de la création du groupe. Saluant au passage la volonté de débat constructif des conseillères et conseillers qui le compose et avec qui « les relations sont républicaines et démocratiques. » François Astorg lâche : « On va pouvoir peut-être nous questionner sur le fond et plus sur la forme, et arrêter de nous demander la composition de la peinture utilisée pour peindre les pictogrammes "masques" sur les trottoirs. » À propos du recours : le maire François Astorg va dans le sens des dissidents du clan Rigaut. François Astorg se dit serein et précise n’avoir reçu à ce jour aucune demande de justification de la commission des comptes de campagne saisie par JLR. « Nous sommes accompagnés par des avocats mais avant tout, nous avons confiance en la justice et respecterons sa décision. »

 



Sons liés à cet article

Interview de Jean-Luc Rigaut en intégralité :


AutreS actualités pour Annecy :

ANNECY | Occupation de l’aéroport : Une quinzaine de militants et deux journalistes devant la justice

Le 24 Février 2021

Le samedi 12 septembre dernier, une quinzaine de militants du mouvement Extinction Rebellion Annecy investissait les pistes de l’aéroport Annecy-Mont-Blanc après être passés par-dessus la clôture à l’aide de deux escabeaux.

H2O

ANNECY / VEYRIER | Le Président du Sénat pour décorer Bernard Accoyer

Le 07 Février 2021

Selon nos informations, le Président du Sénat sera à Annecy et Veyrier-du-Lac ce jeudi 11 février 2021.

H2O

ANNECY | (🗳️ MUNICIPALES 2020) Le tribunal administratif rejette le recours de Jean-Luc Rigaut

Le 04 Février 2021

Le tribunal administratif de Grenoble vient de rejeter le recours en annulation des élections municipales déposé par Jean-Luc Rigaut. L’ancien maire d’Annecy avait cédé son fauteuil pour 27 voix.

H2O

ANNECY | 🗳️ MUNICIPALES 2020 | « Le rapporteur public rejette les points soulevés par Jean-Luc Rigaut »

Le 28 Janvier 2021

« Le rapporteur public rejette les points soulevés par Jean-Luc Rigaut. » La petite phrase provient d’un proche de François Astorg qui ajoute qu’une saisie du Conseil d’État par Jean-Luc Rigaut après une décision défavorable du tribunal semble moins évidente, « vu comment ses arguments ont été démontés un par un. »

H2O

ANNECY | Les élus observent une minute de silence pour la cycliste décédée

Le 25 Janvier 2021

Ce soir en ouverture du conseil municipal, le maire d’Annecy François Astorg a fait observer une minute de silence après avoir révélé que Johanna Bloch était employée par la mairie d’Annecy au service Domiciliation de l’Action sociale.

H2O

ANNECY | (🔊 PODCAST) Étoiles Michelin : « Un rêve d’enfant ! » pour Vincent Favre-Félix

Le 18 Janvier 2021

Le célèbre et prestigieux guide Michelin a décerné ses étoiles. Deux nouveaux établissements d’Annecy sont reconnus pour leur excellence et le talent de leurs chefs. Eric Prowalski, du restaurant la rotonde des Tresoms et Vincent Favre-Félix, du restaurant qui porte son nom, dans la cour de l’abbaye à Annecy-le-Vieux. Florian Flavario de l’Auberge de Montmin ajoute à sa première étoile rouge de l’an dernier une étoile verte qui récompense les pratiques éco-responsables. Max Martin, chef pâtissier de Yoann Conte à Veyrier-du-Lac est également distingué par le célèbre guide.

H2O

POISY | Les gendarmes dispersent un rassemblement d’une centaine de jeunes

Le 27 Décembre 2020

L’appel avait été lancé via les réseaux sociaux. C’est pourtant en patrouillant que les gendarmes de Meythet sont tombés sur ces personnes qui s’étaient rassemblées en dépit des règles sanitaires.

H2O

ANNECY | Assises : 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'une hôtelière

Le 18 Décembre 2020

Le verdict est tombé cette nuit dans l’affaire de la disparition et de la mort de Jeannine Basset en 2016.

H2O

ANNECY | 🗳️ MUNICIPALES 2020 | (🎙️PODCAST) Comptes de campagne validés pour Rigaut et Astorg, et sans griefs

Le 15 Décembre 2020

Comme H2O vous l'annonçait ce samedi, la CNCCFP (commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques) a validé les comptes des nouveau et ancien maires d'Annecy.

H2O

ANNECY | 🗳️ MUNICIPALES 2020 | Deux candidats ont validé leurs comptes de campagne.

Le 12 Décembre 2020

C’est la première des deux réponses attendues au recours en annulation du second tour des élections municipales attenté par l’ancien maire d’Annecy Jean-Luc Rigaut.

H2O
1