Volume
Haute-Savoie

ANNECY | PORTRAIT : L’Hôtel Les Trésoms souffle ses 20 bougies et parie sur l'avenir.

Le 04/02/2018 - 2032 vues

Par Julien Vollet

Connu de tous les annéciens, l’hôtel Les Trésoms est devenu au fil des années une véritable institution hôtelière, nichée entre lac et montagnes, où le charme des lieux et la vue panoramique ne laissent pas de glace.

Une histoire atypique. De la banlieue parisienne au bord du lac.

Edifiée en 1860, la bâtisse des Trésoms s’est offerte mille vies avant ce mois de février 1998 qui voit la reprise de l’hôtel par Véronique et Pascal Droux, alors âgés respectivement de 28 et 33 ans.

Tombés amoureux du lac et de ses environs au cours d’un week-end, le couple rentre dans sa banlieue parisienne avec la folle envie de retourner en terres haut-savoyardes. Informés de la mise en redressement judiciaire du mythique établissement, les poches vides mais la tête pleine d’idées, ils sautent sur l’occasion et présentent un dossier de reprise de l’activité.

Face à d’autres candidats souhaitant transformer l’établissement en une maison individuelle ou un complexe immobilier, la proposition ambitieuse du couple est finalement retenue par le propriétaire, qui souhaite avant tout pérenniser l’activité du lieu.

A leur arrivée, tout est à refaire. La demeure d’architecture savoyarde, arborant un style Art déco depuis les années 30, a perdu de sa superbe.

Après plusieurs années de rénovations, le bâtiment renaît de ses cendres et offre désormais des prestations à la hauteur du lieu. Sensible à ce renouveau, la clientèle est de retour et Les Trésoms reprennent rapidement vie.

 

Un établissement de « charme » à succès.

A écouter Véronique Droux, nous ne sommes pas dans un établissement de luxe, « ici c’est comme à la maison ». En effet, les barrières et codes propres au luxe n’ont pas leur place. Les clients semblent baigner dans une bulle de « charme » transformant l’établissement en une seconde maison où l’on circule en toute décontraction… parfois même en peignoir pour ceux ayant eu le plaisir de goûter au spa.

La formule semble bien fonctionner puisque l’établissement accueille en moyenne 25 000 clients/an parmi lesquels certains laissent un souvenir marquant. Rappelez-vous l’été 2016 et la discrète équipe de football islandaise, qui crée la surprise en atteignant les quarts de finale de l’Euro. Et bien cette jeune équipe d’inconnus, qui viendra faire trembler l’élite du football européen, avait pris ses quartiers à l’hôtel Les Trésoms, privatisé à cette occasion.

 

Une institution engagée.

Animée par une farouche envie d’entreprendre et d’innover, la famille Droux semble porter un grand intérêt à la question environnementale, que ce soit par l’installation étonnante de ruchers et ses 800 000 abeilles ou l’exploitation de ressources renouvelables, telles que l’énergie solaire qui couvre 70% des besoins de la structure. On ressent ici une volonté d’intégrer au mieux la bâtisse à la nature qui l’entoure.

Cela se ressent également dans les assiettes avec les réalisations culinaires du chef Eric Prowalski laissant la part belle aux produits locaux.

 

Une vision d’avenir. Le management de demain.

Au cours de ces 20 dernières années, l’établissement des Trésoms a vu défiler pas moins de 1 000 collaborateurs ayant contribué à la réussite de la structure. Mais à entendre Véronique et Pascal Droux, ce chiffre pose inévitablement la question de la difficulté à pouvoir aujourd’hui « garder ses talents » face à des problématiques extérieures. Par la même occasion, le couple souligne des difficultés de recrutement de plus en plus fortes dans le secteur, posant un problème pour le futur de l’Hôtellerie-Restauration.

Présente lors de la conférence de presse anniversaire de l’établissement, la députée Frédérique Lardet semble partager ce questionnement en confiant son souhait de réformer la formation professionnelle au travers d’un futur projet de loi sur l’apprentissage.

Dans cette logique, le couple a décidé de mettre en place depuis 6 mois un nouveau modèle de management où le directif laisse la place au collaboratif. Une vision nouvelle qui est « nécessaire » selon Véronique Droux.

Se réunissant tous les mois autour d’une table-ronde, les salariés échangent et résolvent eux-mêmes leurs problèmes sans la moindre intervention des propriétaires. Une co-responsabilisation des équipes qui prennent désormais pleinement part au fonctionnement opérationnel de l’entreprise.

Cette initiative n’est qu’un premier pas. A l’avenir, le projet est d’impliquer également les salariés dans le process de recrutement de leurs futurs collègues.

Une ambition qui prend tout son sens en ce 20ème anniversaire avec l’invitation faite du couple à l’ensemble de ses anciens collaborateurs, qui vont se retrouver ce dimanche pour un événement de cohésion, ayant pour but d’initier une communauté intergénérationnelle autour des valeurs de l’établissement.



Sons liés à cet article

Véronique Droux nous détaille les nouveaux projets à venir aux Trésoms.


AutreS actualités pour Haute-Savoie :

HAUTE-SAVOIE | Couvre-feu maintenu à 20h : le communiqué de presse antidaté ?

Le 09 Janvier 2021

C'est un internaute qui a repéré le petit détail qui était passé inaperçu. Le communiqué envoyé par la préfecture de la Haute-Savoie ce samedi 9 janvier 2021 à 10h52 est daté... du 8 janvier 2021, soit hier.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Pas de couvre-feu à 18h en Haute-Savoie... mais jusqu'à quand ?

Le 08 Janvier 2021

Ce vendredi matin, les élus locaux et notamment les parlementaires avaient échangé avec les services de la Préfecture.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Des enfants félicités par les pompiers pour des comportements héroïques

Le 29 Décembre 2020

Les enfants sont plein de surprises et surtout plein de ressources, cela se vérifie avec les cinq enfants mis à l’honneur ce lundi soir au CTRA-CODIS (Centre de traitement et de régulation des appels - Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours) de Meythet.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Un Noël blanc autour du lac ?

Le 24 Décembre 2020

Si l'absence de couvre-feu va permettre au père Noël d'effectuer sa tournée et sa distribution de cadeaux, la météo pourrait nous offrir un matin blanc ce vendredi 25 décembre 2020.

H2O

LA BALME-DE-SILLINGY | Le tribunal donne raison aux gens du voyage

Le 18 Décembre 2020

Malgré un arrêté d’expulsion de la Préfecture leur demandant de partir sous 24 heures, les gens du voyage ont décidé de faire un recours auprès du Tribunal administratif de Grenoble.

H2O

MONTAGNE | (🎙️PODCAST) Véronique Riotton reçue à l’Élysée : « Le Président est très sensible aux causes de la montagne. »

Le 09 Décembre 2020

Véronique Riotton, députée de la Haute-Savoie a été reçue à l’Élysée ce mardi soir. Avec ses collègues Xavier Roseren, Pascale Boyer et Jean-Bernard Sempastous, membres du Conseil National de la Montagne ; les parlementaires de la majorité ont participé à une réunion avec les membres du cabinet du Président de la République.

H2O

HAUTE-SAVOIE | "Un sitting à l'Élysée ! Il faut aller jusqu'au bout, y'en a marre !"

Le 03 Décembre 2020

En marge de la manifestation des élus et socio-pros de la Clusaz, Marc Veyrat a laissé éclater sa colère.

H2O

HAUTE-SAVOIE | (🔴 PODCAST) : Allocution d’E. Macron : « C’est irresponsable et grave » pour Loïc Hervé.

Le 24 Novembre 2020

Juste après avoir suivie l’allocution du Président Macron et avant de retourner sur les bancs du Sénat, Loïc Hervé a pris quelques minutes pour réagir aux annonces présidentielles concernant le relâchement du confinement. Un coup de colère auquel le centriste ne nous avait pas habitué.

H2O

HAUTE-SAVOIE | Huit départs et une ambition départementale pour « Les Annéciens »

Le 22 Novembre 2020

L’équipe emmenée par Denis Duperthuy tenait conférence de presse ce samedi à 11h. Quelques heures avant, 8 colistiers annonçaient claquer la porte de la liste : Décryptage

H2O

HAUTE-SAVOIE | (🎥 VIDEO) Anaïs Roux à Annecy pour devenir Miss France 2021.

Le 15 Novembre 2020

Anaïs Roux, fraîchement élue Miss Rhône-Alpes 2020 le week-end dernier, est prête à tout donner pour devenir Miss France 2020. Son plan d’attaque ? Conquérir le cœur des habitants de toute la région en visitant les lieux emblématiques de chaque département. Elle y fait des photos, destinées aux réseaux sociaux pour le soir de l'élection, pour inciter aux votes. Hier, nous l’avons rencontré après un shooting à Annecy...

H2O
1