Volume
Annecy

ANNECY | Un restaurateur attaque en référé l’obligation du masque dans la ville.

Le 09/09/2020 - 2906 vues

Par Mathieu HUTIN | Rédacteur en Chef

Photo : Infographie Ville d’Annecy | Photo Savoie-Mont-Blanc Tourisme

Mise à jour 10 septembre 2020 : ANNECY | Masque obligatoire : la requête du restaurateur rejetée.

Alors que trois classes d’écoles d’Annecy ont été fermées à la suite de cas positifs de Covid-19 parmi les élèves, et que le taux d’incidence est de 30,5 cas positifs pour 100 000 habitants dans le département ; un restaurateur annécien a saisi la justice contre l’obligation du port du masque en extérieur sur la commune d’Annecy.

François Stefanaggi, patron de la crêperie « La Bretonne » et co-gérant du bien connu « Vinistrot » nous a fait savoir qu’il contestait l’arrêté municipal actif depuis le mardi 4 août dernier. Les exemples de Strasbourg et Lyon ayant « motivé » François Stefanaggi.

L’entrepreneur argumente notamment que :

"- aucun consensus scientifique n’a jamais prouvé que marcher seul dans la rue, de nuit, avec un masque ne pourrait servir à empêcher la propagation du COVID-19.

- les vacances françaises étant terminées, le centre-ville piéton d’Annecy est redevenu très calme et nos rues bientôt vides."

Le juge saisi devrait faire connaitre sa réponse dans les 48 heures après cette saisine.

Voici l’intégralité de la saisine de François Stefanaggi :

"Monsieur le juge,

Si je me permets de vous interpeler, c’est suite aux différents arrêtés municipaux et préfectoraux concernant le port du masque sur la commune d’Annecy. De nombreuses choses paraissent liberticides, ou du moins contre productives.

 

- Le port du masque a été demandé par Monsieur le Maire dans les rues les plus fréquentées de la ville pendant la période touristique. Et ce à toute heure du jour et de la nuit. Vous conviendrez qu’aucun consensus scientifique n’a jamais prouvé que marcher seul dans la rue, de nuit, avec un masque ne pourrait servir à empêcher la propagation du COVID-19. En effet, à partir de 17h, qui plus est maintenant où les rues du centre-ville se sont vidées de leurs touristes, la distanciation sociale d’un mètre cinquante demandée par les autorités sanitaires n’a aucun mal à être respectée. De plus, n’étant pas dans une métropole, vous conviendrez que la nuit, les rues sont désertes si l’on ne prend pas en compte untel qui promène son chien ou un autre qui finit son service de restauration.

- Monsieur le préfet a également demandé d’appliquer le port du masque dans les manifestations de plus de dix personnes. Et ce, sans préciser que cela ne s’appliquait que lorsque les règles de distanciation sociales ne pouvaient être maintenues. Les grands espaces au bord du lac et les gros axes routiers qu’empruntent les manifestations annéciennes permettent largement de maintenir les règles de distanciation sociale. De plus, la disparition des vacanciers rend les marchés beaucoup plus clairsemés il est à nouveau largement permis de respecter la distanciation sociale voulue par les autorités sanitaires.

- Concernant le port du masque en centre-ville, et je cite la déclaration du maire dans son arrêté « Il est de notre responsabilité d’accompagner les habitants et les vacanciers au respect des gestes barrières, notamment dans les zones piétonnes de forte affluence. » La situation sanitaire mondiale nous prive cette année de la quasi-totalité de nos touristes internationaux. Les vacances françaises étant terminées, le centre-ville piéton d’Annecy est redevenu très calme et nos rues bientôt vides. Vous conviendrez donc également que le port du masque, s’il est surement utile dans les milieux clos, ne l’est plus du tout dans le centre d’Annecy. Du fait de la disparition des touristes et des vacanciers, il apparait aux yeux de nombre des habitants de la ville comme liberticide : de par la logique, et n’étant pas précisé dans l’arrêté de Monsieur le Maire, porter le masque nous interdit de manger, boire, fumer, prendre un médicament ou embrasser sa femme dans les rues de notre ville.

En conclusion, et suite à ces différentes observations, suite à la rentrée scolaire et au départ des vacanciers, suite au retour à la normale concernant la fréquentation dans la ville, je vous demande par ce référé liberté, de suspendre l’obligation du port du masque en extérieur sur la commune d’Annecy. S’il est surement utile en milieu clos, vous conviendrez qu’aucun consensus scientifique ne le recommande en extérieur lorsque les règles sanitaires sont respectées.

Je vous prie d’agréer, monsieur le juge, l’expression de mes sentiments distingués.

François Stefanaggi"



AutreS actualités pour Annecy :

ANNECY | Les plages de l'Impérial et d'Albigny peuvent rouvrir

Le 18 Septembre 2020

La commune d'Annecy vient d'annoncer la réouverture des deux plages fermées depuis mercredi à la suite d'une pollution aux matières fécales dans un communiqué.

H2O

ANNECY | (📷 PHOTOS) Pollution aux matières fécales : l'Impérial hors de cause, l'agglo porte plainte.

Le 16 Septembre 2020

C'est ce qui s'appelle déployer les grands moyens. Il faut dire que la petite phrase "Et si c'était arrivé en pleine saison ?" est dans toutes les têtes.

H2O

ANNECY | (🔊 PODCAST) Les eaux usées de l'Impérial se déversent dans le lac : baignade interdite à Albigny.

Le 15 Septembre 2020

La baignade à la plage d’Albigny est interdite à cause d’une pollution aux matières fécales.

H2O

ANNECY | (🗳️MUNICIPALES 2020) Annulation à la Balme, J-L Rigaut : "Ça renforce ma démarche !"

Le 15 Septembre 2020

Ce mardi 15 septembre, le tribunal administratif de Grenoble annulait l'élection municipale de La Balme-de-Sillingy. L'occasion pour notre rédaction de faire le point sur le recours engagé par Jean-Luc Rigaut qui a, lui aussi, saisi le TA de Grenoble, après avoir cédé son fauteuil de maire à François Astorg pour seulement 27 voix, et par incidence celui de l'agglo à Frédérique Lardet.

H2O

ANNECY | Masque obligatoire : la requête du restaurateur rejetée.

Le 10 Septembre 2020

Ce mardi 8 septembre 2020, un restaurateur annécien avait décidé de saisir en urgence le juge des référés de Grenoble et de contester l'arrêté municipal d'obligation de port du masque dans le centre ville d'Annecy ainsi que l'arrêté préfectoral allant dans le même sens.

H2O

ANNECY | Scandale Mc Do : F. Astorg : "Je me battrais de toutes mes forces, pour bloquer ce projet."

Le 09 Septembre 2020

Les sons de cloches qui laissent entendre que la nouvelle majorité est favorable à l'implantation de Mc Donalds quai Eustache Chapuis ont irrité le maire d'Annecy François Astorg:

H2O

ANNECY | Sur un vélo de femme rose, le multirécidiviste est arrêté par la police

Le 09 Septembre 2020

C'est sur le réseau social twiter que les policiers d'Annecy se vantent d'avoir du flair !

H2O

ANNECY | Trois classes fermées pour Covid-19.

Le 08 Septembre 2020

Trois classes de trois écoles différentes ont été fermées à Annecy, à la suite de cas positifs de Covid 19.

H2O

ANNECY | (🔊 PODCAST) Scandale Mc Do : "C'est la faute de tous ceux qui ont fait le PLUi à l'époque !"

Le 07 Septembre 2020

C'est un véritable taulé. François Astorg a beau répéter que la majorité en place est opposée au projet de Mc Do qu'H2O vous révelait en exclusivité vendredi dernier, rien n'y fait. Les figures politiques locales et l'opinion cherchent des responsables à la future installation dans la cité lacustre.

H2O

ANNECY | Arrivée de Mc Do : la grosse sortie politique du proprio du Splendid Hotel

Le 06 Septembre 2020

C’est ce qui s’appelle se payer une élue. Mayonnaise ou ketchup, Marc Léonard ne précise pas à quelle sauce il entend manger la maire adjointe et députée; mais la réaction du propriétaire du Splendid Hôtel est belle et bien une sortie politique contre Frédérique Lardet.

H2O
1