Volume
Annecy

ANNECY | « "Annecy Ensemble" : une association au service des habitants ! » pour Philippe Chamosset et Anthony Granger

Le 30/11/2021 - 3183 vues

Par Auriana Castro & Mathieu Hutin

Le duo de conseiller Philippe Chamosset et Anthony Granger étaient tous les deux « L’Invité.e H2O » de ce dimanche 28 novembre. Conseiller communautaires et municipaux d’Annecy, ils sont membres du groupe Annecy Ensemble. L’occasion pour les deux élus de revenir sur leur groupe politique, sur le recours des élections municipales, la cyber-attaque dont ont été victimes les services de la ville d’Annecy, la nouvelle formule du marché de Noël, mais aussi la question du Tram et du BHNS (Bus à Haut Niveau de Service).

Annecy Ensemble, « Une opposition ferme et constructive », Anthony Granger

Les deux élus ont la volonté de présenter leur groupe politique comme une autre voix entre la majorité de la ville d’Annecy et la liste de Jean-Luc Rigaud : « On jugeait l’ancien maire focalisé uniquement sur le recours. On voulait être un groupe d’opposition au travail, présent dans les réunions et dans les commissions. Une opposition ferme et constructive. » a expliqué Anthony Granger.

Avec le recours en cours, les deux élus, dénoncent « une collectivité à l’arrêt. »

Cyber attaque : « […] un retour à la normale au mieux le 6 décembre. »

Face à cette cyber-attaque la ville a tenu une réunion d’information pour ses élus : « Il semble que l’attaque soit d’ampleur. On nous annonce un retour à la normale au mieux le 6 décembre. » Réunion durant laquelle l’ensemble des élus (majorité et opposition) a été tenue informée que la ville avait été prévenue de l’attaque par les services de l’État.

Anthony Granger explique également que des réunions de commissions ne pourront pas se tenir et que certains points du prochain conseil municipal ne pourront pas être présentés, notamment le plan pluriannuel d’investissement. Le débat d’orientation budgétaire serait également repoussé au premier conseil municipal de 2022.

Une nouvelle formule du Marché de Noël avec des points positifs et négatifs.

Pour Anthony Granger, l’organisation de cette édition du marché de Noël est, en soi, une réussite : « On peut déjà tous se féliciter qu’il ait lieu. Je pense que tout le monde, que tous les annéciens sont contents d’avoir un marché de Noel, et de pouvoir s’y retrouver. On veut être un groupe d’opposition ferme quand ça ne va pas, mais constructif quand ça va. »

Pour l’élu, la volonté de la majorité de proposer un marché dans les différentes communes déléguées est louable : « C’est un très bon point. Après, il faudra prendre le temps de voir à la fin du marché, si ça a marché, puis en tirer les points faibles et les points forts. »

Quant à Philippe Chamosset, il regrette l’absence de prévention sur la consommation d’alcool : « Il y a une grosse activité de bar, et pourtant, aucune prévention, aucun accompagnement contre l’alcoolisme, alors que l’alcoolisme reste un problème important dans notre société. »

Philippe Chamosset profite également de l’interview pour revenir sur la question du repas de Noël et des colis des anciens : « Ces deux démarches vont être remplacées par des goûters dits festifs. Il m’a semblé important de rappeler que nos anciens doivent être soignés, préservés. On doit leur rendre d’avoir fait de ce bassin de vie le lieu où tout le monde rêve de venir s’installer. Nos anciens ont fait de ce pays ce qu’il est aujourd’hui. »  Pour l’élu, allouer un budget de 10 000 euros à ces attentions se justifie pleinement : « On m’a parlé d’un concert de 17 000. Alors je pense qu’on peut mettre 10 000 euros dans une animation pour nos anciens et pour ces petites attentions pour les remercier d’avoir fait de ce pays ce qu’il est aujourd’hui. »  

Pour le conseiller communautaire, c’est le manque d’implication d’un certain nombre des élus de la majorité qui a pesé dans la décision de ne pas réitérer les colis des anciens : « J’avais, moi-même, participé pour amener les colis aux séniors. Ça demande du temps, de l’implication, de se déplacer. On n’est pas élu pour faire un job à 35h. On est là pour faire une mission. Je pense qu’ils n’ont pas réaliser que c’était une mission, ils prennent ça comme un job. Après pas tous, je ne généralise pas. »

Philippe Chamosset en a profité pour remercier les agents de la ville et souligner leurs difficultés : « […] Entre l’incendie, la cyberattaque, la guéguerre actuelle entre les deux colistiers d’Annecy, je n’aimerais pas être à la place d’un agent de la ville. » Il affirme qu’actuellement 600 personnes sur 3 000 sont en arrêt maladie : « Parmi elles, il y’en a beaucoup qui sont en arrêt pour burn-out. Il y a une grosse partie des agents de la ville qui sont en souffrance. »

Interrogés sur le budget participatif, les deux élus dénoncent un projet dont le but est de pallier le manque de proximité avec les habitants : « Certains projets pourraient être du quotidien et mené par des collectivités, d’autres cochent carrément des items de campagne, et enfin c’est un coût très important pour notre ville. C’est forcément un redéploiement à budget constant. La majorité assume et se gargarise à grand coup de communication. On laisse les annéciens juges de ce projet… » a déclaré Anthony Granger. Philippe Chamosset ajoute : « Ce qui est aberrent c’est ce budget de 1 million d’euros. Là, il faut absolument qu’on dépense un million. »

Question Tram et BHNS : Avancer lentement mais surement

Une partie de l’interview est consacrée à la question du Tram/BHNS dans l’agglomération du Grand Annecy et les nombreux retournements du dossier. Pour les deux élus, la délibération a été prise précipitamment : « Il nous manquait des éléments. On ne demandait pas un report de 6 ans mais quelques semaines pour affiner les questions de tracés, de financement et également décrisper le débat. On voit bien qu’avec le contexte politique actuel, des décisions ont été prises par des logiques politiques et non de territoire. »

Pour les deux élus, l’enjeux du financement de ces infrastructures n’a pas été assez considéré : « Frédérique Lardet et François Astorg ont été aussi élus sur la promesse de ne pas augmenter les impôts. Mais il faut comprendre que ces aménagements sont très couteux et vont se traduire pas une hausse des impôts pour les habitants et les entreprises.  Les élus d’Annecy ont voté la dépense sans s’assurer du financement. Toul le monde veut que ça avance mais de façon concrète. »

Anthony Granger insiste sur la nécessité d’échelonner les dépenses des travaux : « Aujourd’hui, on est dans un contexte difficile. On connait une crise qui malheureusement va durer. On espère que certains entendront raison pour échelonner les dépenses des travaux. On ne peut pas rattraper un retard de 20 ans en 5 ans. Tous les besoins d’Annecy ne se résument pas aux besoins de transports. Il faut que notre collectivité garde des ressources pour d’autres thématiques. »

L’association Annecy Ensemble : « faire remonter ce qui se dit sur le terrain »

Le groupe Annecy Ensemble s’est constitué en association en octobre : « Quand on a constitué le groupe en conseil municipal, on avait déjà des citoyens qui voulaient s’impliquer avec nous. »

L’association s’est constituée autour d’une présidente issue de la société civile et toujours sans fonction d’élue, d’anciens élus, d’anciens colistiers, de citoyens… « On a des gens de différentes sensibilités. On cherche à enrichir nos propositions. Chacun a une parole libre, chacun peut s’exprimer. » Depuis trois mois d’existence, l’association compte une centaine d’adhérents.

Pour Philippe Chamosset et Anthony Granger, cela montre le besoin de contact direct avec les élus : « Combien de gens nous disent ne pas avoir de réponses, ne pas avoir de retours après avoir contacté leurs élus. Quand on s’offusque de la perte de proximité c’est ça. » Pour les deux élus, la majorité présente une « démocratie de façade » avec les citoyens mais également avec l’opposition : « Les commissions qu’on a, ce sont des commissions informatives. On nous présente des sujets comme quasi bouclés. Quand ils vendent une démocratie participative, il faudrait qu’elle commence avec les élus. Nous sommes de bonne volonté, on veut travailler ensemble et on a des propositions. »



AutreS actualités pour Annecy :

ANNECY | Christiane Laydevant demande que « les communes déléguées qui se sentent trahies puissent se retirer de la fusion »

Le 18 Janvier 2022

L’augmentation des impôts évoquée hier soir au conseil municipal de la commune nouvelle d’Annecy (projet d’augmentation de 1,5% de la taxe foncière sur le bâti) ne passe décidément pas dans les rangs des différentes oppositions.

H2O

ANNECY | "Jean-Luc Rigaut doit s'effacer." pour Antoine Grange

Le 17 Janvier 2022

Antoine Grange, membre du groupe politique Les Annéciens, conseillé municipal, vice-président du SCoT du bassin annécien, était « L’invité.e H2O » de ce dimanche 16 janvier 2022.

H2O

ANNECY | Le feu de garage se propage à une maison

Le 12 Janvier 2022

Un feu d'habitation est actuellement en cours, avenue du Parc des Sports à Annecy. L'alerte a été donnée à 12h32 ce mercredi 12 janvier 2022, après que le sinistre se soit déclaré dans le garage de l'habitation. Les flammes se sont ensuite propagées à l'habitation attenante.

H2O

ANNECY | Cygnes : Le fléau des attaques de chiens continue

Le 12 Janvier 2022

Ce mercredi 12 janvier, aux alentours de 10h, un husky attaque un cygne sur le Pâquier.

H2O

AURA | [🗳️ Législatives 2022] Catherine Pacoret « Je serais prête à incarner les valeurs de centre droit. »

Le 10 Janvier 2022

Catherine Pacoret, conseillère régionale UDI de la région Auvergne Rhône Alpes était « L’invité.e H2O » de ce dimanche 9 janvier 2022. L’occasion pour l’élue d’aborder différents sujets locaux et régionaux : les transports, les lycées, le plan montagne mais aussi d’évoquer la politique nationale en revenant sur la campagne présidentielle.

H2O

ANNECY | (📸PHOTO) H2O au cœur du chantier du pont Albert Lebrun

Le 07 Janvier 2022

Le chantier du pont Albert Lebrun nous a ouvert ses portes jeudi 6 janvier 2022.  Au cœur d’Annecy, entre Bonlieu et le Pâquier, le pont Albert Lebrun est en cours de reconstruction...

H2O

ANNECY | Un agent du département maîtrise seul un feu de voiture en sous-sol

Le 03 Janvier 2022

Le pire a été évité ce lundi 3 janvier 2022 au 23 rue de la Paix à Annecy, dans l’immeuble qui accueille le service des routes du département de la Haute-Savoie.

H2O

ANNECY | L'élection municipale n'a pas été annulée par le conseil d'État

Le 30 Décembre 2021

Les espoirs de voir l'élection municipale de juin 2020 annulée à Annecy étaient minces après l'audience qui s'était tenue le 2 décembre dernier.

H2O

ANNECY | Grave accident dans le défilé de Dingy, une passagère en urgence absolue

Le 28 Décembre 2021

Ce mardi 28 décembre, à 15h45, un accident s’est produit quelques virages après le rond-point de « La laiterie » sur la RD16, route d’accès aux stations des Aravis, qui a dû être neutralisée. Trois personnes ont été transportées au Change dont une passagère en urgence absolue. 

H2O

ANNECY | "Les violences conjugales sont évidemment une priorité de ma politique pénale : il faut ne plus rien laisser passer." Line Bonnet, Procureure de la République d'Annecy

Le 21 Décembre 2021

Line Bonnet, procureure d’Annecy était « L’invité.e H2O » de ce dimanche 19 décembre 2021. Une interview de presqu’une heure pour revenir sur son parcours et ses quatre premiers mois au parquet d’Annecy. En deuxième partie de l’interview, Pierre Filliard, procureur adjoint d’Annecy et représentant syndical du Syndicat de la magistrature nous a rejoint pour évoquer la mobilisation des magistrats ce mercredi 15 décembre.

H2O
1